Connectez-vous

Les préoccupations en matière d'approvisionnement de brut hissent les cours du baril

Vendredi 12 Avril 2024

Les cours du pétrole ont augmenté lors des échanges matinaux de ce vendredi suite aux inquiétudes grandissantes concernant les voies d'approvisionnement mondiales en pétrole au Moyen-Orient, et ce, malgré la hausse de l'indice du dollar américain et le recul des espoirs quant à une réduction des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed).

 

Le baril de brut de référence internationale Brent s'est échangé à 90,42 dollars le baril à 07 h 33 GMT, avec une augmentation de 0,76 % par rapport au cours de clôture des échanges d'hier qui ont conclu la journée à 89,74 dollars le baril.

 

Le baril américain de référence West Texas Intermediate (WTI) s'est de son côté échangé à 85,81 dollars le baril, avec une hausse de 0,93 % après avoir clôturé les échanges d'hier à 85,02 dollars le baril.

 

Les tensions géopolitiques au Moyen-Orient continuent de menacer les voies mondiales d’approvisionnement énergétique et de faire grimper les cours du pétrole.

 

Une frappe de missile contre le consulat iranien dans la capitale syrienne, Damas, qui a causé la mort d’un haut commandant du Corps des Gardiens de la révolution islamique iranienne et de 6 autres officiers, a exacerbé les tensions dans la région, par où passent les routes d’approvisionnement énergétique les plus fréquentées.

 

Les tensions entre Israël et l'Iran se sont encore accrues dans la journée du mercredi, lorsque Téhéran a promis des représailles pour l'attaque, alors que Tel Aviv s'est déclaré prêt à riposter en cas d'action militaire.

 

Toutefois, l’incertitude quant au calendrier des réductions des taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine, combinée aux déclarations des responsables de la Fed, ont limité les hausses des cours du baril.

 

Les chiffres de l'inflation à la consommation aux États-Unis pour le mois de mars ont dépassé les prévisions, parallèlement à une inflation à la production inférieure aux attentes des marchés aux États-Unis, pour le même mois de mars, tout en s'accélérant sur une base annuelle.

 

Le renforcement du dollar américain par rapport aux autres devises a également limité la hausse des cours de brut en rendant l'acquisition de pétrole plus onéreuse pour les transactions en devises autres que le billet vert. [AFP]

 

Nombre de lectures : 259 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter