Connectez-vous

« Les “Deux sessions” montent la confiance et la force de la Chine »

Vendredi 29 Mai 2020

« Les “Deux sessions” montent la confiance et la force de la Chine »
Les “Deux sessions” se sont tenues en 2020, l’année décisive pour parachever l'édification intégrale de la société de moyenne aisance et remporter la victoire finale dans la lutte contre la pauvreté. Les “Deux sessions” tenues à la dernière année du 13e plan quinquennal et au moment spécial où les progrès majeurs ont été réalisés dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19 en Chine. La communauté internationale y accorde une attention particulièrement. Quels seront les rôles des “Deux sessions” ? Quels effets produiront-elles sur le monde ?
 
“Il ne s’agit pas seulement d’une simple formalité politique, mais signifie que la Chine a contenu totalement la propagation du nouveau coronavirus.” “Les ‘Deux sessions’ cette année servent de vitrine pour observer le cap des politiques chinoises sur fond d’épidémie. Il y autant de sujets brûlants à suivre cette année que toutes les sessions auparavant, d’autant plus que des changements majeurs se préparent dans le monde.” L’opinion internationale a suivi de près les “Deux sessions” organisées pendant cette période spéciale et est attirée par les belles perspectives de double victoire de la Chine cette année : la victoire dans la lutte contre l’épidémie et l’atteinte des objectifs de développement économique et social. Elle souhaite voir la force chinoise dans la reprise et le développement économique dans un contexte de prévention et de contrôle réguliers de l’épidémie.
 
L’adversité rend une personne plus forte, comme le polissage qui raffine le jade. Dans la lutte contre l’épidémie, le monde a vu la force de vie remarquable et la supériorité manifeste de la direction par le Parti communiste chinois (PCC), du système socialiste à la chinoise et du système de gouvernance chinois. Il a vu comme l’esprit, la force et l’efficacité chinois ont dégagé une énergie extraordinaire pour surmonter les difficultés.
 
Au moment crucial pour atteindre “les objectifs des deux centenaires”, la Chine, ayant résisté à l’épreuve de l’épidémie, reste plus déterminée que jamais pour atteindre les objectifs de développement économique et social, parachever l'édification intégrale de la société de moyenne aisance et remporter la victoire finale dans la lutte contre la pauvreté cette année.
 
La Chine fera tout son possible pour rattraper le temps perdu à cause de l’épidémie. La volonté commune du peuple chinois s’est transformée en efforts concrets communs réalisés par l’ensemble du pays. Selon un article sur le site américain Quartz : “La Chine est comme une machine à voyager dans le temps qui montre aux pays durement frappés par l’épidémie ce qui se passera à l’avenir.” Très encouragé par le succès de la Chine, le monde réfléchit aussi sur la raison de cette réussite. Suivre de près les “Deux sessions” de la Chine, c’est aussi comprendre la Chine.
 
“Tout objectif de croissance publié lors des ‘Deux sessions’ sera scruté de près.” L’attention particulière accordée par Bloomberg News à l’objectif de développement économique et social de la Chine montre à quel point la reprise économique de la Chine est importante pour le monde. Les exportations chinoises ont augmenté de 8,2% par rapport à la même période de l’année dernière. Les capitaux étrangers utilisés ont connu une croissance. La valeur ajoutée des entreprises industrielles de taille significative a augmenté de 3,9% par rapport à la même période de l’année dernière. Ces données ont mis en avant la résilience et la force de l’économie chinoise et ont prouvé que la tendance prometteuse de l'économie chinoise à long terme restait inchangée.
 
Le développement de haute qualité jouit d’une base solide. Par les reportages sur les médias internationaux, beaucoup de gens ont vu que le transport a repris ses activités dans les villes chinoises. La consommation reprend et les investissements étrangers ont été mis en œuvre de façon accélérée. Les observateurs internationaux sont arrivés à la conclusion : “Après avoir réalisé des progrès stratégiques dans la prévention et le contrôle de l’épidémie, la Chine a devancé la courbe de la reprise économique du monde.” “La reprise économique de la Chine est encore plus solide que prévu. C’est une bonne nouvelle pour le monde.”
 
La lutte contre l’épidémie nécessite la coopération internationale. La reprise économique du monde nécessite aussi l’ouverture et la coopération entre les pays. La Chine, plus déterminée que jamais pour parachever l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, pourra-t-elle offrir plus de dividendes au monde ? Beaucoup d’observateurs internationaux ont trouvé une réponse assez encourageante avec beaucoup de confiance.
 
La 3e Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE) est prévue du 5 au 10 novembre à Shanghai. La superficie d’exposition qui est déjà réservée de la 3e CIIE a déjà dépassé le niveau de l’année dernière. L'Agence de notation Fitch Ratings a été autorisée à entrer sur le marché chinois de la notation. Les quotas d’investissement pour les investissements des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés ont été levés officiellement. Une série de nouvelles mesures élargissant l’ouverture révèle la détermination et la confiance de la Chine pour s’ouvrir davantage, coopérer et partager les opportunités de développement avec le monde. Cela apportera la confiance et la force à la stabilité et à la reprise économique du monde.
 
C’est dans les eaux tumultueuses que l’on reconnaît le vrai héros. La nation chinoise ayant réussi de nombreuses épreuves trouve sa force dans les défis et grandit et se développe dans l’adversité, pour toujours remporter la nouvelle victoire. Par suivre les “Deux sessions” pendant cette période spéciale, nous pourrons comprendre les liens entre la Chine et le monde. On reconnaît mieux les opportunités de développement et la force de coopération. Le monde sera meilleur seulement si tous les pays avancent main dans la main.
He Yin (Le Quotidien du Peuple)
Nombre de lectures : 136 fois


1.Posté par Me François JURAIN le 07/06/2020 12:30
Normal. Pour cause de COVID 19, le festival du rire n'a pu se tenir, comme chaque année, à MARAKECH, alors, il fallait bien trouver un festival de remplacement. "les deux sessions" l'ont avantageusement remplacé.
En présentateur et chef d'orchestre, le XI JIPING; dictateur en titre, non seulement les mains, mais le corps couvert de sang, du sang de ces pauves malheureux pour qui le seul tort a été d'élever la voix (un tout petit peu) pour réclamer un peu de démocratie: emprisonnement, disparition, extermination. Le XI, lui, la contradiction, non seulement il n'aime pas, mais il ne supporte pas. Et comme il occupe le poste sa vie durant, ce n'est pas près de changer.
Grande nation, la chine? parlons en!!! une dictature pure et dure, ou le seul droit que vous avez, c'est d'aller travailler dix à quinze heures par jour, pour des salaires de misère et de pauvreté, et dans des conditions inhumaines!
D'où viennent les dernières pandémies qui ont empoisonné le monde entier, et mis à plat l'économie mondiale? comme par hasard, et par trois fois rien que sur ces dix dernières années, de la chine: cela ne commence t il pas à suffir? Quand comprendrons nous que la chine n'est pas fréquentable? Qu'il faut arrêter de se courber devant ce dictateur sanguinaire, qui ne mérite pas le pire de ses camps de concentration, et qu'il faut isoler le reste du monde de ce pays, tant qu'il sera dirigé par ce bourreau sanguinaire, adoubé par une cohorte de vieillards séniles, dont le seul rôle et la seule mission est d'applaudir au moindre battement de cils de cet ignoble individu.
NON, LA CHINE N4EST PAS FREQUENTABLE? ET NOUS DEVONS LE SAVOIR; Nous ne devons jamais oublier ce qui se passe en chine, en matière de droits humains, nous ne devons jamais oublier ce qui se passe en chine, en matière de démocratie, en matière de liberté d'expression, en matière de liberté tout court.
alors OUI, boycotons la chine, conservons notre dignité et notre honneur, tournons le dos à cette dictature sanguinaire à qui, bien imprudemment, nous avons permit de s'enrichir, au détriment de nos propres nations bien souvent, la CHINE est la grande responsable du malheur du monde, mais le reste du monde est aussi coupable d'avoir permit à une dictature sanguinaire de devenir le Maître du monde. Il est temps de se ressaisir, et de combattre la chine efficacement, pas bien sur par les armes, mais en boycotant la chine, en lui tournant le dos, en refusant tout commerce tant que ne sera pas renversé ce dictateur sanguiaire et sa clique de corompus, tant que la chine ne sera pas devenu un pays libre et indépendant, laissant à HONG KONG, à TAIWAN, le droit de vivre en liberté et démocratie. C'est un devoir civique d'aider l'opposition chinoise, le peuple chinois, à se révolter et le meilleur moyen de l'aider à libérer ce peuple et instaurer une vraie democratie, le reste du monde doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour renverser ce dictateur sanguinaire et sa clique d'inféodés corompus. lEe boycott est un petit moyen, mais c'est un moyen qui a prouvé son efficacité; Boycottons la chine, c'est un devoir civique et moral du monde entier, afin que le peuple chinois soit libéré des mains de cet infame dictateur.
Me François JURAIN

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter