Connectez-vous

Le président autrichien pour des élections anticipées début septembre

Dimanche 19 Mai 2019

 
VIENNE (Reuters) - Le président autrichien Alexander Van der Bellen a souhaité dimanche que des élections anticipées aient lieu début septembre, au lendemain de l'effondrement de la coalition droite-extrême droite formée fin 2017.
 
"Ce nouveau départ doit avoir lieu rapidement, aussi vite que le permet la Constitution fédérale. Je plaide donc pour des élections (...) en septembre, si possible au début du mois", a-t-il déclaré.
Le chancelier Sebastian Kurz l'avait invité la veille à convoquer un nouveau scrutin, après la démission du vice-chancelier Heinz-Christian Strache, chef de file de l'extrême droite, mis en cause par une vidéo qui le montre sollicitant l'aide financière et politique d'une ressortissante russe en échange de marchés publics.
 
Strache affirme que la publication de cette vidéo est "une tentative d'assassinat politique" et qu'il n'a jamais perçu d'argent. Selon lui, le seul délit qui a été commis est celui d'un enregistrement vidéo illicite lors d'un dîner privé.
 
Dans leur déclaration devant la presse, Kurz et Van der Bellen ont expliqué que leur première préoccupation était la stabilité politique au cours des prochains mois.
 
"Ces nouvelles élections sont une nécessité, pas un souhait", a précisé le chef du gouvernement.
L'incertitude demeure sur la possibilité de voir s'installer un gouvernement intérimaire après la rupture au sein de la coalition entre les conservateurs de l'ÖVP et le Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite).
Nombre de lectures : 28 fois












Inscription à la newsletter