Connectez-vous

Le groupe de défense sud-africain Denel rapporte une perte de 125 millions de dollars

Samedi 5 Octobre 2019

JOHANNESBURG (Reuters) - L'entreprise publique de défense sud-africaine en difficulté, qui a dû être renflouée par le gouvernement en août dernier, a subi une perte d'exploitation de 1,9 milliard de rands (125 millions de dollars) pour l'année se terminant le 31 mars, a-t-il déclaré vendredi.
 
Denel, qui fabrique des équipements militaires pour les forces armées sud-africaines et des clients en Afrique, dans le Golfe et en Europe, a déclaré que son chiffre d'affaires annuel avait chuté à un niveau record de 3,76 milliards de rands en raison de problèmes de liquidité.
 
"Le déclin de notre réputation a également eu un impact drainant sur notre situation financière ", a déclaré Danie du Toit, chef de la direction du Groupe, dans un communiqué, soulignant que les revenus ont chuté de 36 % sur la période.
 
L'entreprise, qui fait partie des nombreuses entreprises d'État qui sont maintenues à flot avec les renflouements du gouvernement, a déclaré qu'elle était techniquement insolvable à la fin de mars 2019, mais elle a été recapitalisée par le gouvernement avec une injection de 1,8 milliard de rands (118 millions $) en août.
 
La crise de trésorerie l'a laissée aux prises avec des difficultés pour payer les salaires et les fournisseurs au cours des derniers mois.
(1 $ = 15,1619 rand)
 
Nombre de lectures : 43 fois












Inscription à la newsletter