Connectez-vous

Le chef du Pentagone en visite surprise en Afghanistan

Dimanche 20 Octobre 2019

KABOUL (Reuters) - Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, est arrivé dimanche en Afghanistan un mois et demi après l'interruption brutale par Donald Trump des pourparlers avec les taliban qui devaient permettre de parvenir à un accord sur un retrait des troupes américaines du pays en échange de garanties sur le plan de la sécurité.
 
"L'objectif est toujours d'obtenir à un moment donné un accord de paix, un accord politique", a dit le chef du Pentagone à des journalistes voyageant avec lui.
 
"J'espère que nous pourrons avancer et parvenir à un accord politique qui réponde aux objectifs que nous voulons atteindre", a-t-il ajouté, précisant toutefois que les discussions diplomatiques relevaient du Département d'Etat.
 
Alors qu'ils étaient sur le point d'aboutir, les pourparlers entre les Etats-Unis et les taliban ont été brutalement interrompus le 7 septembre par le président américain après la mort d'un militaire américain et de 11 autres personnes dans un attentat à Kaboul revendiqué par le mouvement taliban.
 
Les deux parties ont repris officieusement contact le 4 octobre dernier à Islamabad ou une délégation de taliban a rencontré l'émissaire spécial des Etats-Unis pour l'Afghanistan, Zalmay Khalilzad.
 
Le président américain a fait du rapatriement des quelque 14.000 GI's encore déployés en Afghanistan l'un de ses principaux objectifs diplomatiques dix-huit ans après l'intervention américaine lancée après les attentats du 11 septembre 2001 à New York.
Nombre de lectures : 55 fois












Inscription à la newsletter