Connectez-vous

L'aide au développement des pays occidentaux atteint un nouveau record en 2023

Samedi 13 Avril 2024

L'aide au développement versée par les pays occidentaux a atteint un nouveau record en 2023. Et cela pour la cinquième année consécutive, d'après des chiffres publiés jeudi 11 avril par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le club des pays développés.… 

 

En 2022, la guerre en Ukraine avait eu pour effet collatéral de faire baisser l'aide versée aux pays africains. Ce n'est plus le cas en 2023 : l'aide vers l'Afrique repart à la hausse. Mais ce n'est pas assez pour compenser la baisse de l'aide versée à l'Afrique en 2022. 

 

« En 2020, on avait une aide qui avait fortement augmenté. Donc il était presque normal d'avoir une baisse dans les années suivantes, explique Matthieu Boussichas, chercheur à la Fondation pour les études et les recherches sur le développement international (Ferdi). Là, on revient à une tendance à peu près normale, avec une légère hausse en termes réels de l'aide au développement à l'Afrique. » 

 

Un timide retour à la normale qui reste insuffisant par rapport aux besoins de lutte contre la pauvreté et contre le changement climatique. Surtout qu'année après année, il y a bien une chose qui ne change pas : la plupart des pays ne respectent pas l'objectif fixé par les Nations unies (ONU) de consacrer 0,7% de leur richesse à l'aide au développement. 

 

Seuls la Norvège, le Luxembourg, la Suède, l'Allemagne et le Danemark sont au-dessus de ce seuil. Les autres n'ont souvent même pas fait la moitié du chemin. Et la Chine, qui n'est pas prise en compte dans les données publiées par l'OCDE, a tendance de son côté à diminuer son aide et ses investissements vers les pays africains : 

 

« Le flux d'échanges économiques entre la Chine et l'Afrique sont désormais à l'avantage de la Chine. » Pékin accorde aussi moins de prêts qu'avant aux pays africains. [RFI]

Nombre de lectures : 366 fois

Nouveau commentaire :











Les derniers articles

Inscription à la newsletter