Connectez-vous

«Ils ont brûlé nos maisons» : à la frontière éthiopienne, l'exil des réfugiés s'intensifie

Jeudi 26 Novembre 2020

Alors que le conflit s’envenime dans le Tigré, plus de 40 000 réfugiés ont franchi la frontière avec le Soudan selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Ils continuent d’arriver par milliers, venant chaque jour d’un peu plus loin. L’ultimatum lancé par les troupes fédérales aux forces du Parti de libération du peuple de Tigré regroupées dans la capitale de la région Mékélé expire ce mercredi.
 
D’après le gouvernement éthiopien, l’armée a encerclé la ville et s’apprête à lancer le siège du bastion du TPLF. Le porte-parole de l’armée éthiopienne a appelé les civils à se sauver : « Après, il n’y aura aucune pitié », a-t-il ajouté. De son côté, le TPLF a assuré que ses forces tiennent bon et ont infligé plusieurs défaites aux troupes fédérales. Au bord de la rivière Tekezé qui marque la frontière entre l’Éthiopie et le Soudan, un bateau s’échoue sur la rive avec fracas. (RFI)
 
Nombre de lectures : 94 fois












Inscription à la newsletter