Connectez-vous

Guinée-Bissau : la Commission électorale sommée de recompter les voix

Mardi 25 Février 2020

Nouveau rebondissement dans le feuilleton de l'élection présidentielle en Guinée-Bissau. La Cour suprême du pays a ordonné à la Commission électorale un recomptage des voix, à deux jours de l'investiture prévue du président déclaré élu, Umaro Sissoco Embalo. Le suspens jusqu'au bout en Guinée-Bissau.
 
Alors que la Commission nationale électorale (CNE) avait confirmé la victoire du candidat Umaro Sissoco Embalo avec 53,55 % au second tour de la présidentielle et affirmé avoir épuisé son autorité en matière de processus électoral, elle est renvoyée à ses tâches par la Cour suprême.
 
Cette dernière vient de délivrer une ordonnance qui enjoint l'organe de gestion des élections de recompter les voix, réitérant ainsi ses doutes sur la crédibilité des procès-verbaux. Une décision en droite ligne avec les revendications de Domingos Simoes Pereira, donné battu par la Commission électorale avec 46,45 % des suffrages.
Nombre de lectures : 167 fois












Inscription à la newsletter