Connectez-vous

Éthiopie: Amnesty International lève le voile sur une année meurtrière

Vendredi 29 Mai 2020

Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien
Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien
Sous les radars médiatiques, l'Éthiopie dirigée depuis 2018 par le prix Nobel de Paix Abiy Ahmed a connu deux années très violentes dans les régions de l'Oromiya et Amhara. Telle est la conclusion d'un rapport d'enquête publié, ce vendredi, par l'organisation Amnesty International.
 
Il détaille les exactions et les crimes commis contre les populations de ces deux régions troublées. Et il trace les contours d'une « sale guerre » menée sur des bases ethniques, avec la complicité ou la participation directe des forces armées fédérales. ... Le gouvernement fédéral n'a pas souhaité répondre aux questions d'Amnesty International.
 
Il faut dire que l'équilibre de la fédération éthiopienne est très fragile aujourd'hui, et tout cela dans un contexte où des élections doivent se tenir une fois que les restrictions sanitaires dues au Covid-19 seront levées. (RFI)
 
 
Nombre de lectures : 71 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter