Connectez-vous

En Éthiopie, le pouvoir et les rebelles revendiquent des victoires au Tigré

Jeudi 19 Novembre 2020

Opposés depuis deux semaines dans un conflit militaire, le gouvernement éthiopien et les autorités de la région dissidente du Tigré ont chacun revendiqué, mercredi, d'importantes victoires militaires. Les deux camps qui s'opposent depuis deux semaines dans le nord de l'Éthiopie – le gouvernement éthiopien et les autorités de la région dissidente du Tigré – ont revendiqué, mercredi 18 novembre, d'importantes victoires militaires.
 
Le Premier ministre Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix 2019, a envoyé le 4 novembre l'armée fédérale à l'assaut du Tigré, région du nord de l'Éthiopie, après des mois de tensions avec les autorités du Front de libération des Peuples du Tigré (TPLF). "L'armée gagne sur tous les fronts", a affirmé mercredi Berhanu Jula, le chef de l'armée éthiopienne.
 
"Le plan du TPLF de pousser l'Éthiopie vers une guerre civile et de la désintégrer a échoué et [le TPLF] est actuellement aux abois car il est cerné", a-t-il ajouté. (France24 avec AFP)
 
Nombre de lectures : 95 fois












Inscription à la newsletter