Connectez-vous

Crise électorale en Somalie: le président Farmajo demande l'aide de l'Union africaine

Mercredi 21 Avril 2021

Mohamed Abdullahi Farmajo a demandé à l’Union africaine de s’impliquer dans la crise somalienne. Le président somalien a déclaré souhaiter une facilitation et un soutien pour organiser des élections reconnues dans le monde. Il a aussi fait un parallèle indiquant que Somalie et Congo connaissaient des problèmes sécuritaires similaires.
 
Le chef de la diplomatie somalienne a précisé que le dialogue politique serait mené par les Somaliens et qu’il s’agissait d’un problème interne, néanmoins Mogadiscio cherche clairement l’appui de l’UA alors que la communauté internationale a largement critiqué la prolongation du mandat présidentiel.
 
Félix Tshisekedi a lui prôné une solution africaine et assuré de sa disponibilité pour accompagner le dialogue somalien. Il a d’ailleurs exhorté Mohamed Farmajo à poursuivre les pourparlers aujourd’hui rompus. « Toutes les parties prenantes somaliennes participeront activement au dialogue sur l'avenir de notre démocratie », a notamment écrit mardi le président somalien sur Twitter au lendemain de sa rencontre avec le président Tshisekedi.
 
En somalie la tension continue de monter. … La coalition d’opposition a demandé aux Nations unies de rejeter la prolongation du mandat et d’intervenir de façon ferme. Le SNSF a précisé que si le chef de l’État ne revenait pas en arrière, il explorerait tous les moyens à dispositions pour sauver le pays.
Nombre de lectures : 82 fois













Inscription à la newsletter