Connectez-vous

Covid au Kenya : le gouvernement invite 20 millions de personnes à se faire vacciner en un mois

Mardi 23 Novembre 2021

Le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe, a déclaré que les Kenyans ne pourront plus entrer dans les bars, les restaurants et les transports publics à partir du 21 décembre s'ils ne sont pas complètement vaccinés contre le Covid-19. Ces mesures visent à augmenter le taux de vaccination avant les fêtes de fin d'année. Moins de 10 % de la population est actuellement vaccinée, soit environ 6,4 millions de personnes. Cela ne laisse qu'un mois à plus de 20 millions d'adultes au Kenya pour se faire vacciner.
 
M. Kagwe n'a pas expliqué comment ces obstacles seraient surmontés, mais il a indiqué qu'une campagne de vaccination de 10 jours débuterait le 26 novembre et qu'il espérait vacciner 10 millions de personnes d'ici la fin décembre. La population totale du Kenya est d'environ 50 millions d'habitants, dont au moins 40 % sont des enfants.
 
Malgré les inquiétudes suscitées par la pénurie de vaccins dans certains pays africains, le gouvernement kenyan est convaincu d'en avoir suffisamment pour sa campagne d'inoculation. Jusqu'à présent, il n'a administré que 6,4 millions de vaccins sur les 10,7 millions reçus. Il attend huit millions de doses supplémentaires. Dans une déclaration, M. Kagwe a indiqué que le Kenya avait enregistré une baisse des cas de Covid au cours des deux derniers mois, avec un taux de positivité sur les 14 derniers jours allant de 0,8 % à 2,6 %. (BBC)
 
Nombre de lectures : 79 fois












Inscription à la newsletter