Connectez-vous

Cisjordanie occupée : Mobilisation populaire des Palestiniens pour saluer les efforts de l’Afrique du Sud à la Cour internationale de justice

Jeudi 11 Janvier 2024

La mobilisation de l'Etat sud-africain saluée par les Palestiniens de Cisjordanie occupée (photo d'illustration)
La mobilisation de l'Etat sud-africain saluée par les Palestiniens de Cisjordanie occupée (photo d'illustration)

Des centaines de Palestiniens ont organisé des rassemblements en Cisjordanie occupée pour saluer la décision de l'Afrique du Sud de porter plainte contre Israël pour « avoir commis un génocide » dans la bande de Gaza.

 

La principale manifestation a eu lieu mercredi soir sur la place Nelson Mandela, dans le quartier d'Al-Tira à Ramallah (centre), organisée par un groupe d'artistes en coopération avec la municipalité de Ramallah.

 

Les participants portaient des drapeaux palestiniens et sud-africains. Le maire de Johannesburg, Kabelo Jamanda, et le représentant par intérim du bureau de représentation sud-africain en Palestine, Vuyo Mngwane, ont participé en ligne à cette action.

 

Le maire de Ramallah, Issa Qassis, a déclaré dans un discours prononcé lors de l'événement : "De nombreux gouvernements du monde continuent de soutenir le génocide du peuple palestinien à Gaza par l'occupation israélienne et ont rendu la bande de Gaza inhabitable. Des quartiers, des hôpitaux, des écoles et des universités ont disparu et des familles entières ont été radiées de l'état civil. 

 

Mais ce n'est pas le cas en Afrique du Sud, qui est considérée comme un modèle de morale et croit et respecte le droit international".

 

Kassis a poursuivi : " Le procès est la preuve de l'engagement de l'Afrique du Sud envers les principes du militant sud-africain pour la liberté Nelson Mandela (l'un des symboles mondiaux de la lutte contre le racisme et la discrimination). C'est un test moral pour le tribunal et le monde entier. Il y a une lueur d’espoir pour parvenir à la justice".

 

Il a appelé la Cour internationale de justice à "examiner sérieusement les preuves présentées par l'Afrique du Sud", appelant d'autres pays à se joindre à cet effort contre les "atrocités" commises par l'occupation israélienne à Gaza.

 

A noter que des rassemblements populaires similaires ont été organisées dans plusieurs villes et villages de Cisjordanie occupée.

 

La première audience à la Cour internationale de justice à La Haye doit débuter aujourd'hui jeudi pour examiner une plainte déposée par l'Afrique du Sud le 29 décembre, accusant Israël d'avoir commis des "crimes de génocide" dans la bande de Gaza, en proie à une guerre acharnée pendant plus de 3 mois.

 

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée israélienne mène une guerre dévastatrice contre Gaza qui a fait, jusqu'à mercredi, 23 357 morts et 59 410 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, ainsi que « des destructions massives d’infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent » selon des sources officielles palestiniennes et onusiennes. [AA]

Nombre de lectures : 170 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter