Connectez-vous

Cinq séparatistes catalans emprisonnés prêtent serment au Parlement

Lundi 20 Mai 2019

MADRID (Reuters) - Cinq dirigeants séparatistes catalans ont été libérés de prison lundi le temps de prêter serment au Parlement espagnol, où ils ont été élus le mois dernier, lors d'une session inaugurale placée sous sécurité maximale.
 
Le Tribunal suprême espagnol avait ordonné la semaine dernière qu'Oriol Junqueras, Josep Rull, Jordi Turull, Jordi Sanchez et Raul Romeva soient autorisés à quitter leur cellule pour se rendre aux Cortes.
 
Les cinq hommes sont en détention provisoire dans l'attente du procès sur leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.
 
Ils ont été escortés par des policiers en civil jusqu'au Parlement, placé en état de siège, où ils ont été accueillis sous les applaudissements d'une dizaine d'élus de leurs partis (ERC et JxCat) et d'un mouvement nationaliste basque.
 
"Aujourd'hui, nous avons pu sortir de prison... grâce à votre vote... Votre vote nous a rendus libres", a déclaré Oriol Junqueras sur Twitter.
 
De retour dans leur cellule, les cinq dirigeants catalans devront décider s'ils demandent à un membre de leur parti de siéger à leur place ou s'ils pratiquent la politique de la chaise vide, ce qui pourrait avoir une importance lors de votes serrés dans un Parlement extrêmement morcelé.
On ne sait pas pour le moment s'ils seront autorisés à assister à d'autres sessions parlementaires.
Nombre de lectures : 37 fois












Inscription à la newsletter