Connectez-vous

Centrafrique: mort d'un important chef rebelle

Mardi 6 Avril 2021

Sidiki Abass, accusé de crimes de guerre et chef d'un des plus puissants groupes armés qui cherche à renverser le président centrafricain Faustin Archange Touadéra, est mort des suites de ses blessures reçues lors d'une attaque en novembre, selon son mouvement.
 
Dans un communiqué, le groupe "3R" (pour "Retour, réclamation et réhabilitation") a annoncé la "triste nouvelle du décès de son président fondateur, le général Sidiki Abass, le 25 mars", dans un centre de santé du nord du pays. Il est décédé "suite aux blessures graves qu'il a subies pendant les attaques qui ont eu lieu précisément à Bossembélé le 16 novembre 2020", a indiqué le général Bobbo, signataire du communiqué et qui a authentifié le document auprès de l'AFP. "Le général Bobbo est le nouveau leader du mouvement 3R", ajoute le communiqué. (AFP)
 
 
Nombre de lectures : 764 fois












Inscription à la newsletter