Connectez-vous

Cameroun : "regain d'attaques de Boko Haram" dans le nord, selon Amnesty

Mercredi 11 Décembre 2019

 
La région de l'Extrême-nord du Cameroun est confrontée depuis plusieurs mois à un "regain d'attaques" de jihadistes nigérians de Boko Haram qui y ont tué 275 personnes, des civils pour la plupart, depuis le début de l'année, a rapporté mercredi Amnesty International.
 
"Au moins 275 personnes ont été tuées, d'autres mutilées ou enlevées depuis le début de l'année avec le regain d'attaques de Boko Haram dans l'Extrême-Nord du Cameroun", écrit l'organisation de défense des droits de l'homme dans un communiqué. Sur ces 275 homicides, 225 sont contre des civils, précise l'ONG.
 
Celle-ci affirme avoir mené une enquête de terrain dans la région camerounaise, cible depuis cinq ans d'assauts de Boko Haram, documentant "des crimes de droit international et une série d'abus des droits humains commis" par les jihadistes nigérians. Amnesty International rend notamment compte "des pillages et incendies de maisons et de centres de santé", de même qu'elle révèle "l'homicide d'un non-voyant" et le cas de "trois femmes amputées d'une oreille". (AFP)
Nombre de lectures : 79 fois












Inscription à la newsletter