Connectez-vous

Avec « La Sagesse de la pieuvre », Netflix renforce sa présence en Afrique

Mardi 20 Avril 2021

Premier documentaire original produit par Netflix en Afrique du Sud, « La Sagesse de la pieuvre » est en lice pour obtenir un Oscar le 25 avril. Pas l’ombre d’un gros félin dans ce documentaire animalier. Nous sommes dans la False Bay du Cap, loin des Big Five (lion, léopard, buffle, rhinocéros, éléphant) des réserves sud-africaines. Les animaux peluches si chers aux documentaires Disney ont laissé place à un céphalopode timide : un poulpe.
 
« Les gens trouvent souvent que les pieuvres ressemblent à des extraterrestres. Mais bizarrement, si on les observe mieux, elles ont beaucoup de points communs avec nous », remarque en voix off Craig Foster, le narrateur et personnage principal du film. Sujet à la dépression après avoir fait un burn-out, Craig Foster plonge tous les jours, sans combinaison ni oxygène, dans les eaux froides et tourmentées de l’Atlantique.
 
En 2015, lors d’une exploration en apnée à travers l’immense forêt de varech – ces grandes algues qui abritent un riche écosystème –, il rencontre une pieuvre qui va changer sa vie. Il l’observe car elle le fascine. Il décide de retourner la voir et de la filmer quotidiennement tout au long de la courte vie de l’animal. (Jeune Afrique)
Nombre de lectures : 83 fois













Inscription à la newsletter