Connectez-vous

Au Mozambique, les "contrats" politiques de la police en procès

Mardi 19 Mai 2020

Qui a ordonné la mort d'Anastacio Matavele ? Arrêtés l'arme à la main, les policiers accusés d'avoir participé à l'assassinat de cette figure de la société civile à la veille des élections mozambicaines de 2019 ont jusque-là refusé de répondre.
 
Depuis une semaine, six membres d'une unité d'élite de la province de Gaza (sud) comparaissent devant un tribunal de Xai-Xai pour répondre de l'exécution d'un homme qui se piquait de surveiller la bonne marche du scrutin. Leur procès est inédit.
 
Depuis 2015, plusieurs opposants ou militants de défense des libertés ont été tués, enlevés ou torturés au Mozambique. A chaque fois, les soupçons se sont portés sur les forces de sécurité ou des officines proches du pouvoir. Faute de preuves, la plupart de ces affaires ont été enterrées. (AFP)
Nombre de lectures : 60 fois












Inscription à la newsletter