Connectez-vous

Afrique du Sud: L'ANC remporte les législatives mais passe sous les 60%

Samedi 11 Mai 2019

PRETORIA (Reuters) - Le Congrès national africain (ANC) du président Cyril Ramaphosa a remporté les élections législatives de mercredi, mais le parti au pouvoir depuis la fin de l'apartheid passe sous les 60% des suffrages pour la première fois depuis les premières élections libres de l'histoire du pays, en 1994.
 
Les élections législatives de mercredi étaient le premier scrutin national depuis que Ramaphosa a remplacé Jacob Zuma, mis en cause dans plusieurs affaires de corruption, en février 2018. A la tête de l'ANC depuis décembre 2017, Ramaphosa cherche à redorer le blason du parti après les errements de la période Zuma.
 
Samedi matin, après dépouillement des suffrages dans 99,9% des 22.925 centres électoraux, l'ANC était crédité de 57,5% des voix.
 
Suivent l'Alliance démocratique (DA) à près de 20,8% et les Combattants de la liberté économique (EFF), une formation de la gauche radicale qui obtient près de 10,8% des suffrages exprimés.
 
Lors des précédentes législatives, en 2014, l'ANC avait recueilli 62% des voix (son record historique date de 2004, lorsque le parti avait obtenu 69% des suffrages).
 
L'Alliance démocratique, longtemps considérée comme le parti de la minorité blanche, avait obtenu elle 22% des voix. Le parti a désigné l'année suivante son premier chef noir, Mmusi Maimane, et a pris en 2016 à l'ANC les villes de Pretoria et de Johannesburg.
 
L'EFF, créé en 2013 par Julius Malema, exclu de l'ANC, avait remporté 6% des voix il y a cinq ans.
Nombre de lectures : 46 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter