Connectez-vous

A la frontière camerounaise, les rebelles centrafricains imposent un blocus de Bangui

Mardi 12 Janvier 2021

La mitrailleuse du blindé pointe en direction de la Centrafrique. Au poste-frontière camerounais de Garoua Boulaï, en "état d'alerte maximale", les gendarmes sont aux aguets, au milieu de centaines de camions de marchandises bloqués et de réfugiés centrafricains fuyant leur pays.
 
De l'autre côté, la Centrafrique, ravagée par huit années d'une guerre civile, vit un nouveau drame: dix jours avant la présidentielle du 27 décembre, les plus puissants des groupes armés qui se partagent deux tiers du territoire ont lancé une offensive contre le régime du président Faustin Archange Touadéra, finalement réélu.
 
Si s'emparer de Bangui semble difficile face à une armée renforcée par des milliers de Casques bleus de l'ONU, de militaires et de paramilitaires étrangers lourdement équipés, les groupes armés sèment la terreur parmi les civils à des centaines de kilomètres de la capitale. (AFP)
Nombre de lectures : 103 fois












Inscription à la newsletter