Connectez-vous

À Lagos, une école de cinéma gratuite veut internationaliser Nollywood

Mercredi 22 Juin 2022

Au sein de Nollywood – le surnom de l'industrie cinématographique nigériane – l'académie EbonyLife Creative tente de former des jeunes professionnels à réaliser des films exportables hors Afrique. Casquette à la Spielberg sur la tête, l'apprentie-réalisatrice Esther Abah donne ses dernières instructions à son actrice et repart s'installer derrière le moniteur.
 
Dans les studios de l'académie EbonyLife Creative, une école de cinéma flambant neuve à Lagos, l'équipe d'une trentaine d'étudiants est "prête à tourner". Dans ce faux-confessionnal en velours, ils filment leur court-métrage "Mon Père pardonnez-moi". "3. 2. 1. Action !", lance la jeune réalisatrice, pendant que, sur les conseils d'une professeure, l'ingénieure-son ajuste encore sa perche.
 
A 30 ans, Esther Abah a déjà réalisé plusieurs courts-métrages et clips au Nigeria. Mais en intégrant l’école, elle "souhaitait apprendre à faire des films avec une autre perspective", dit-elle à l'AFP. Basée à Lagos, la capitale culturelle bouillonnante du Nigeria et de toute l'Afrique de l'ouest, cette académie vise à former des jeunes professionnels de Nollywood, la très puissante industrie du cinéma nigériane, à réaliser des films capables de s'exporter en dehors du continent africain. (VOA/AFP)
 
 
 
Nombre de lectures : 57 fois












Inscription à la newsletter