Connectez-vous

Le chef du gouvernement libyen Abdelhamid Dbeibah à Paris  02/06/2021

Le Premier ministre libyen est à Paris ce mardi à la tête d'une imposante délégation de sept ministres. En plus de la stabilisation du cessez-le-feu et des élections en fin d’année, la question des investissements économiques français en Libye sera également sur la table des discussions. Des annonces sur ce thème seront faites à Paris, comme auparavant lors de la tournée d'Abdelhamid Dbeibah dans les pays du Golfe, au Caire à Ankara et à Moscou en avril dernier, puis à Alger dimanche et en Italie ce lundi.
 
La France devrait à cette occasion réitérer sa demande de retrait des mercenaires et des puissances étrangères, ainsi que son soutien à des élections, a indiqué la présidence française. Consolider la paix en redynamisant l'économie et en multipliant les investissements étrangers, c'est le pari affiché par Abdelhamid Dbeibah, pour sortir le pays du chaos. Un pari risqué...
 
Selon l’accord de paix, l’actuel exécutif devrait d’abord s’occuper de la réunification du pays et de la réconciliation nationale afin de pouvoir organiser les élections générales le 24 décembre 2021. Or, les mercenaires sont toujours sur le sol libyen, la réunification de l’armée n’est plus à l’ordre du jour et les négociations militaires sont bloquées. (RFI)

Nouveau commentaire :















Inscription à la newsletter