Connectez-vous

Le Burundi a l'occasion de sortir d'une « voie destructrice », selon la Commission d'enquête de l'ONU  23/09/2020

Les nouvelles autorités de Bujumbura ont « une occasion unique de rectifier le cours destructeur que le Burundi a suivi depuis bien trop longtemps », a déclaré, mercredi, Doudou Diène, le Président de la Commission d'enquête sur ce pays d'Afrique de l'Est. « Le peuple burundais attend des changements significatifs et positifs. Le Conseil des droits de l'homme doit montrer qu'il n'en attend pas moins », a ajouté l'expert onusien.
 
Devant cet organe intergouvernemental de l'ONU basé à Genève, M. Diène a indiqué que « les risques pour l'avenir ne sont pas négligeables » au Burundi malgré l'avènement d'un nouveau pouvoir. Jusqu'à présent, la Commission n'a pas relevé « de signe d'amélioration tangible de la situation des droits de l'homme malgré les déclarations à cet effet du nouveau Président burundais Évariste Ndayishimiye en fonction depuis le 18 juin dernier. (ONU Info)
 

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter