Connectez-vous

Kosovo: Démission du Premier ministre accusé de crimes de guerre  19/07/2019

PRISTINA (Reuters) - Le Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj a annoncé vendredi sa démission après avoir été convoqué à La Haye en tant que suspect par le tribunal spécial sur les crimes de guerre commis pendant le conflit au Kosovo entre 1998 et 2000.
 
"J'ai pris cette décision car j'ai été convoqué comme suspect par le tribunal spécial", a expliqué Ramush Haradinaj, qui était l'un des chefs de l'UCK, l'Armée de libération du Kosovo.
Le tribunal spécial a été mis en place en 2015.
 

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter