Connectez-vous

ÉTHIOPIE : Un nouveau front en entre Amharas et Oromos  21/04/2021

Un nouveau foyer de violences en Éthiopie, déjà déstabilisée par la guerre dans le Tigré et des affrontements intercommunautaires dans plusieurs provinces. Cette fois, ce sont des membres des deux peuples les plus nombreux de la fédération éthiopienne qui s'affrontent de plus en plus violemment : les Amharas et les Oromos. Depuis plusieurs mois, une guérilla oromo mène des attaques meurtrières, notamment contre des Amharas.
 
Malgré l'état d'urgence déclaré dimanche 18 avril dans le sud de la région, des manifestations nationalistes amharas ont eu lieu ce mardi 20 avril, faisant monter un peu plus la tension. Un peu partout dans l'Amhara, ils étaient des milliers à marcher sous le drapeau aux trois couleurs de l'ancienne Éthiopie. Le poing levé, les manifestants dénonçaient ce qu'ils appellent le « génocide » des Amharas.
 
Depuis quelques semaines, les affrontements avec les Oromos se multiplient, là où les deux peuples se côtoient. Dans la ville d'Ataye, vendredi 16 avril, les forces de sécurité amharas ont abattu un commerçant oromo de la « zone spéciale », un district de l'Amhara ou vivent une majorité d'Oromos, après quoi des expéditions punitives d'habitants ont tué 18 personnes. (RFI)
 

Nouveau commentaire :















Inscription à la newsletter