Connectez-vous

Dialogue national au Tchad : libération de plusieurs prisonniers  19/01/2022

Ils sont plus de 300 détenus repartis dans plusieurs maisons d'arrêts concernés par cette loi d'amnistie. Mais symboliquement ce sont seulement une vingtaine qui ont été présentés à la presse au cours d'une cérémonie présidée personnellement par le Ministre tchadien de la justice Mahamat Ahmat Alhabo ce mardi à la Maison d'arrêt et de correction de Kléssoum.
 
Parmi ces prisonniers il y a plusieurs membres des groupes armés condamnés par la justice tchadienne pour les crimes d'atteinte à l'autorité de l'Etat. Toutefois, les prisonniers de guerre du Front pour l'alternance et la concorde au Tchad le FACT, accusés d'avoir infligé des blessures mortelles à l'ancien président Idriss Deby au front ne sont pas concernés par cette libération. Il y a aussi de simples citoyens condamnés pour des délits d'opinion mais aussi ceux détenus depuis des longues années sans être jugés qui ont également bénéficié de cette libération. (BBC)

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter