Connectez-vous

Au Cameroun, la colère sourde des soldats déployés face à Boko Haram et aux sécessionnistes  04/08/2021

Alors que l’armée camerounaise, régulièrement accusée d’exactions, subit une série de déconvenues dans les régions anglophones et dans le Nord, des protestations émergent au sein de ses rangs. De quoi interpeller le commandement militaire. … L’un de leurs principaux griefs est l’irrégularité des rotations.
 
« Nous sommes déployés pour une durée d’un à trois mois en théorie, mais en pratique, nous restons un an à dix-huit mois en première ligne, révèle un militaire membre de la Force multinationale mixte (FMM – Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad). D’autres quittent le front du Nord pour être directement envoyés dans les régions anglophones », ajoute-t-il. Conséquence de cette situation, les cas d’indisciplines de militaires « épuisés » se multiplient. (Jeune Afrique)
 

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter