Connectez-vous

Afrique du Sud : le président Ramaphosa dénonce une violence "provoquée et planifiée"  16/07/2021

Depuis le 9 juillet et l'arrestation de l'ancien président Jacob Zuma, l'Afrique du Sud est en proie à des émeutes et des pillages. En visite dans l'est du pays où ces violences ont commencé, le président Cyril Ramaphosa a dénoncé vendredi des troubles "planifiés". Après une semaine de violences, le gouvernement sud-africain cherche des responsables.
 
Les troubles et les pillages en Afrique du Sud "ont été provoqués, il y a des gens qui les ont planifiés et coordonnés", a accusé, vendredi 16 juillet, le président Cyril Ramaphosa, lors d'une visite à Durban, dans l'est, où les violences ont éclaté le 9 juillet.
 
"Nous allons les poursuivre, nous en avons identifié un bon nombre, nous ne permettrons pas l'anarchie et le chaos" dans le pays, a-t-il ajouté, alors que la police enquête sur 12 personnes soupçonnées d'être derrière le déchaînement de violence de ces derniers jours. (France24)
 

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter