Connectez-vous

Yewwi askan wi change de stratégie et prend le chemin des législatives pour un « référendum » contre Macky Sall

Mercredi 29 Juin 2022

Après plusieurs mois de confrontations directes avec le pouvoir, la coalition Yewwi askan wi (Yaw) entend dorénavant se tourner vers les élections législatives du 31 juillet. C’est le changement majeur de stratégie annoncé en conférence des leaders ce jour au siège du PRP par Aïda Mbodj et Ousmane Sonko. Une évolution qui a commencé par l’annulation des rassemblements prévus ce 29 juin sur l’ensemble du territoire national mais interdits en amont par les démembrements de la Préfecture. Selon Mme Mbodj, ce sont les interventions concomitantes de plusieurs responsables de secteurs politiques, sociaux et économiques qui ont convaincu Yewwi askan wi de surseoir à ses manifestations.
 
« Nous nous orientons résolument vers les élections législatives et appelons les Sénégalais à sanctionner dans les urnes le président Macky Sall, sa gouvernance politique, sociale, économique et judiciaire et ses pratiques politiques malsaines au soir du 31 juillet 2022 », a souligné Ousmane Sonko.
 
Précisant que « toutes les listes de Yaw sont en compétition », il a indiqué que Yewwi askan wi a « inversé le rapport de forces » contre « un homme esseulé devenu opposant et dont les seuls soutiens sont la police et la gendarmerie ».
 
A cet égard, les scrutins parlementaires de juillet doivent être considérés, selon lui, comme un référendum contre le chef de l’Etat. Pour Ousmane Sonko, « une défaite spectaculaire » mettrait un terme définitif aux velléités d’un 3e mandat consécutif chez Macky Sall, « sans coup de feu, sans violence, sans mort ».
« Macky Sall perdra les législatives et l’assemblée nationale », a-t-il pronostiqué.
 
Dans la foulée, Ousmane Sonko a appelé à un nouveau concert de casseroles et de klaxons d’une durée de 30 minutes pour ce jeudi 30 juin sur toute l’étendue du territoire national, « le dernier concert avant la Tabaski ». La « première édition » de ce type de manifestation, tenue le 22 juin dernier, avait déjà connu un retentissement international, comme l’ont rapporté beaucoup de chaînes de télévision internationales comme Euronews.
 
Auparavant, Déthié Fall, mandataire national de la coalition Yewwi askan wi, tout juste élargi de prison après son procès du 27 juin, a réitéré son attachement « au combat pour le Sénégal et les Sénégalais » que lui et les autres leaders mènent pour notre pays.
Nombre de lectures : 139 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter