Connectez-vous

Togo - Les autorités interdisent un rassemblement de l'opposition à Lomé

Vendredi 24 Juin 2022

Le président togolais Faure Gnassingbé
Le président togolais Faure Gnassingbé
Le gouvernement togolais a une nouvelle fois interdit un meeting de l'opposition prévu samedi à Lomé invoquant cette fois des raisons "sécuritaires", selon un communiqué publié mercredi soir par le ministre de la Sécurité, le général Yark Damehame. La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) – qui regroupe 7 partis politiques de l’opposition et 6 organisations de la société civile – a appelé à un meeting pour dénoncer notamment la vie chère, la mauvaise gouvernance et l’impunité.
 
Mais pour le ministre de la Sécurité, "l’organisation d'une telle manifestation dans un contexte sécuritaire sous-régional et national actuel très préoccupant (...) est de nature à compromettre les efforts pour préserver l’ordre public et la sécurité nationale". Depuis le début de l'année, l'extrême nord du Togo a été frappé par deux attaques jihadistes, les premières depuis que l'armée y est déployée pour faire face à la menace d'un débordement de la violence des groupes jihadistes présents au Burkina Faso voisin. (VOA/AFP)
 
Nombre de lectures : 89 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter