Connectez-vous

TCHAD : Deux ministres de son parti nommés au gouvernement, l’opposant Saleh Kebzabo se range à l’autorité de la junte militaire

Lundi 3 Mai 2021

Principal opposant au régime du défunt président Idriss Deby Itno, Saleh Kebzabo a annoncé qu’il «reconnaît» désormais l'autorité de la junte militaire de transition dirigée par le fils de l'ancien chef de l'Etat, selon une dépêche de l’Agence France Presse (AFP) parue ce dimanche.
« On reconnaît le Conseil militaire de transition (CMT), sinon on ne va pas être au gouvernement », a admis Kebzabo.

Ce ralliement s’est traduit par la nomination de deux membres de son parti dans le premier gouvernement de transition civilo-militaire formé par le premier ministre Albert Pahimi Padacké. Il s’agit du ministre de l’Elevage et des Productions animales Abderahim Awat Atteib et de la secrétaire générale adjointe du gouvernement Rachelle Oualmi Bairra.

Saleh Kebzabo, député à l’assemblée nationale, est le chef de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR). Arrivé second à l’élection présidentielle de 2016 avec plus de 12% des suffrages, loin derrière Idriss Déby Itno, il avait fini par boycotter le scrutin présidentiel de mars dernier en retirant sa candidature pour protester contre «la militarisation évidente du climat politique » au Tchad.
Nombre de lectures : 116 fois

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter