Connectez-vous

Spectaculaire incendie d’un immeuble en construction à Hong Kong

Vendredi 3 Mars 2023


Un important incendie survenu jeudi soir a ravagé un gratte-ciel en construction dans le cœur touristique de Hong Kong, les autorités indiquant vendredi matin que le feu était « en grande partie éteint ».
 
Des murs en béton noircis et des restes d’échafaudages étaient visibles dans la matinée, pendant que des employés municipaux enlevaient les débris de la route, a constaté un journaliste de l’AFP sur place.  
 
Les autorités ont annoncé que l’incendie survenu à Tsim Sha Tsui, un quartier commercial et touristique très fréquenté sur le front de mer était « en grande partie éteint » à 8 h 30 locales vendredi (19 h 30 heure de l’Est), neuf heures après s’être déclaré.
 
Aucune victime n’a été signalée mais deux personnes ont été légèrement blessées et prises en charge, selon les pompiers.
 
La police a de son côté précisé à l’AFP que 170 personnes avaient été relogés en sécurité.  
Les autorités ont également indiqué qu’un important tronçon de la principale artère du quartier – et de Hong Kong – avait été fermé, provoquant des interruptions de trafic.  
 
Le feu s’est déclaré à 23 h 11 (10 h 11 heure de l’Est), des flammes ayant d’abord été aperçues près d’un échafaudage au sommet du bâtiment. Le brasier était visible depuis le port et faisait dégringoler des escarbilles dans les rues voisines.
 
Une heure plus tard, le feu s’est propagé à tout le bâtiment en chantier et descendait vers la rue, où des centaines de badauds s’étaient rassemblés.
 
Tosho Sai, un touriste japonais qui séjournait dans un immeuble voisin, a raconté qu’un membre de la sécurité a dit à tous les occupants de son étage de quitter le bâtiment, après que des braises ont atteint les fenêtres de l’appartement adjacent.  
 
Keung Sai-ming, un responsable des pompiers, a expliqué vendredi que des braises avaient déclenché deux autres incendies sur les toits des bâtiments voisins, mais qu’ils ont été rapidement éteints.  
 
« Le nuit dernière, le vent était fort et a soufflé les flammes vers cinq immeubles proches », a-t-il ajouté.  
 
L’immeuble en construction, de 42 étages, devait abriter un hôtel et l’historique Mariners’Club selon le site web de son promoteur, l’Empire Group.
 
Le chantier estimé à 764 millions de dollars américains avait été lancé en 2019 et devait au départ être achevé au premier trimestre 2023, selon des médias locaux.
Sollicité par l’AFP, l’Empire Group n’avait pas répondu dans l’immédiat. (AFP)
Nombre de lectures : 67 fois











Inscription à la newsletter