Connectez-vous

SENEGAL - Selon le PIT, « la solution la mieux adaptée aux problèmes de l’heure est de dire non aux anarcho-émeutiers de Yewwi »

Vendredi 24 Juin 2022

Face à la crise politique et électorale qui sévit au Sénégal depuis plusieurs semaines, les alliés politiques du président Macky Sall vont sans doute être contraints de se déterminer alors que la coalition Yewwi askan wi (Yaw) dirigée par Khalifa Sall et Ousmane Sonko demandent le soutien des Sénégalais pour « sauver le Sénégal). Dans un document rendu public aujourd’hui et issu d’une conférence de presse consacrée à « la situation politique nationale et positions du PIT », le Parti de l’indépendance et du travail estime « qu’il faut dire non aux anarcho-émeutiers de Yewwi. C’est ensemble qu’il faut arrêter les dérives de ces autocrates en gestation dont on a vu sous d’autres cieux ce que leur maturation a provoqué comme désastres », souligne la déclaration endossée par le secrétariat du comité central.
 
D’après le même document, « le moment est venu pour une mobilisation générale de tous les compatriotes soucieux de paix civile, de stabilité nationale (et) de préservation des acquis démocratiques » pour trouver des « solutions pertinentes face aux difficultés économiques et sociales résultantes de la crise induite par deux années de Covid et des conséquences du conflit russo-ukrainien… »
 
Membre de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY), le PIT ne doute pas que Yewwi askan wi a fait « une option d’une clarté aveuglante : celle de s’imposer par tous les moyens, envers et contre tout, et surtout au mépris des lois de la république. » A cet égard, « les Sénégalais ne doivent plus fermer les yeux et laisser prospérer ces adeptes d’une démarche rappelant étrangement les ravageuses méthodes fascistes ». Ces méthodes sont  « travestissements de la vérité, propagande tout azimut, endoctrinement à tout crin, mythification et construction au forceps de super héros, recours permanent à la violence. »
 
« Il faut donc arrêter Yewwi pendant qu’il est encore temps », suggère le PIT.
Nombre de lectures : 107 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter