Connectez-vous

Revers politique pour le président en Centrafrique

Lundi 26 Septembre 2022

En Centrafrique, le président Faustin Archange Touadéra envisageait de réécrire une nouvelle Constitution pour rester plus longtemps au pouvoir. Mais l’opposition et la société civile avaient saisi la Cour Constitutionnelle pour annuler les décrets présidentiels. Celle-ci a rendu son verdict ce vendredi matin (23.09) à Bangui et offert une importante victoire politique à l’opposition et à la société civile.
 
Danièle Darlan, la présidente de la Cour constitutionnelle, a rappelé qu’un article précis de la loi fondamentale exclut de toute révision un certain nombre de points dont justement "le nombre et la durée des mandats présidentiels". "Article 7 : Une loi constitutionnelle de révision de la Constitution adoptée par le Parlement ne peut à elle seule contrevenir aux dispositions intangibles dans l’article 153 de la Constitution." Cette décision est donc une victoire pour l’opposition démocratique et la société civile. (DW)
Nombre de lectures : 98 fois












Inscription à la newsletter