Connectez-vous

Rassemblement réprimé à la place de la Nation: une vague d’arrestations à la plateforme « Aar li niou bokk »

Vendredi 14 Juin 2019

Aliou Sané, le coordonnateur de Yen a marre et de la Plateforme, transféré à la police avec une dizaine d'autres militants
Aliou Sané, le coordonnateur de Yen a marre et de la Plateforme, transféré à la police avec une dizaine d'autres militants
Des militants et responsables de plateforme « Aar li niou bokk » ont été arrêtés et transférés dans des locaux de la police suite à l’interdiction du rassemblement citoyen qui était prévu à la place de la Nation. Les personnes arrêtées sont : Aliou Sané (coordonnateur du mouvement Yen a marre et coordonnateur de la plateforme), Simon Kouka, Guy Marius Sagna, Thiaat, Cheikhou Camara, Alioune Badara Mboup, Ndèye Fatou Diop Blondin, Karim Xrum Xax et d’autres militants.
 
Dans un bref communiqué publié ce soir, la plateforme « Aar li niou bokk’ exige la libération sans délai de ses membres.
 
La manifestation pacifique « non autorisée » par le préfet de Dakar visait à demander des comptes aux autorités sénégalaises autour des contrats pétro-gaziers signés par le gouvernement du Sénégal avec plusieurs compagnies multinationales dont la française TOTAL et la britannique British Petroleum (BP). Celle-ci est gravement mise en cause dans le documentaire « Un scnadale à 10 milliards de dollars » de la BBC où elle est accusée d’avoir signée des engagements à versement des redevances au sulfureux trader Franck Timis.
Nombre de lectures : 69 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter