Connectez-vous

Pour Tripoli, Abdoulaye Bathily manque d’expérience pour être « le Représentant spécial de l’ONU en Libye »

Mercredi 17 Août 2022

Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, recalé par la Libye
Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, recalé par la Libye
Abdoulaye Bathily ne devrait donc pas devenir le premier Africain à occuper le poste très sensible de représentant spécial de l’ONU en Libye. Candidat d’António Guterres, comme Jeune Afrique l’annonçait ce dimanche 14 août, l’ex-ministre sénégalais n’a finalement pas été nommé.
 
La session du Conseil de sécurité des Nations unies qui s’est tenue sur cette question, lundi 15 août à New York, a donné lieu à un véritable tir de barrage de la part du gouvernement d’unité nationale basé à Tripoli. Les autorités libyennes ont fait part de leurs « réserves » et de leurs « objections ».
 
Tout en affirmant souhaiter qu’un Africain soit désigné, elles ont affirmé, en substance, que le diplomate sénégalais manquait d’expérience. « Nous pensons que nous méritons un représentant qui soit mieux sélectionné », a notamment déclaré Taher El Sonni, le représentant libyen.
 
 Le revers est sérieux pour le secrétaire général de l’ONU. « Il existe un processus par lequel les personnes sont nommées à la tête des missions de maintien de la paix ou des missions politiques qui sont mandatées par le Conseil de sécurité », a précisé son porte-parole, Stéphane Dujarric. « Nous trouverons un candidat qui soit acceptable pour toutes les parties », a-t-il encore ajouté. (Jeune Afrique)
Nombre de lectures : 90 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter