Connectez-vous

Ousmane Tanor Dieng est décédé à Bordeaux

Lundi 15 Juillet 2019

Le secrétaire général du Parti socialiste du Sénégal, Ousmane Tanor Dieng, est décédé ce jour à l’âge de 72. Le décès est survenu à Bordeaux dans le sud-ouest de la France. La dépouille mortelle arrivera à Dakar dans la journée de ce mercredi 17 juillet.
 
Né le 2 janvier 1947 à Nguéniène (département de Mbour, sur la Petite côte sénégalaise), Ousmane Tanor Dieng dirigeait le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), un organe consultatif mis sur pied par le président Macky Sall en 2016. Diplomate de formation sorti du moule de Senghor, il a fait ses humanités à l’Ecole nationale d’administration (ENA, ex Enam), il était également titulaire d’un diplôme d’études supérieures (DES) en Droit public, et d’une Licence en droit options relations internationales, apprend-on sur le site de Wikipédia.
 
Conseiller diplomatique du président Léopold Sédar Senghor entre 1978 et 1981, d’abord, puis du président Abdou Diouf de 1981 à 1988, Ousmane Tanor Dieng a peu à peu glissé vers l’espace politique sénégalais en prenant le contrôle du Parti socialiste à partir des années 1990 à la faveur du fameux « Congrès sans débats » de 1996. Auparavant, en 1993, il devient le tout-puissant patron de l’appareil d’Etat socialiste avec sa nomination au poste de ministre d’Etat, ministre des Services et Affaires présidentiels.
 
Député, deux fois candidat aux élections présidentielles de 2007 et 2012, il rejoint la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) du président Macky Sall après le premier tour du scrutin de 2012 qui allait sceller la défaite d’Abdoulaye Wade. Depuis 7 ans, il est resté un fidèle allié du chef de l’Etat.
 
  
.

 
 
  
Nombre de lectures : 92 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter