Connectez-vous

Niger : au-delà de la transition démocratique, les enjeux du nouveau gouvernement

Vendredi 2 Avril 2021

Le nouveau président nigérien, Mohamed Bazoum
Le nouveau président nigérien, Mohamed Bazoum
Le président-élu nigérien Mohamed Bazoum prend officiellement ses fonctions vendredi, lors de la première transition démocratique au Niger. Pour le nouveau gouvernement, les enjeux ne manquent pas dans ce pays parmi les plus pauvres du monde, qui fait face à une recrudescence d’attaques jihadistes.
 
Le Niger s’apprête à vivre la première transition démocratique de son histoire. Le président-élu Mohamed Bazoum prend officiellement ses fonctions, vendredi 2 avril, succédant à Mahamadou Issoufou, qui avait atteint la limite des deux mandats réglementaires. Un moment historique pour ce pays qui a connu quatre coups d'État militaires depuis son indépendance de la France en 1960. …
 
Au risque d’instabilité politique s’ajoutent des enjeux sécuritaires et sociaux majeurs pour le nouveau président Mohamed Bazoum, avec une recrudescence d’attaques jihadistes à la frontière malienne, une pauvreté endémique qui ronge le pays et le taux de natalité le plus élevé au monde. Pour analyser les grands chantiers de la nouvelle présidence, France 24 s’est entretenu avec Ornella Moderan, cheffe du programme Sahel à l'Institut d'études de sécurité (ISS Africa), en mission à Niamey. (France24)
 
Nombre de lectures : 93 fois

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter