Connectez-vous

Mort d'un migrant au centre de rétention de Vincennes : le préfet de police Laurent Nunez porte plainte pour diffamation

Samedi 27 Mai 2023

Vincennes, le plus grand centre de rétention de migrants en France
Vincennes, le plus grand centre de rétention de migrants en France
Un collectif militant avait suggéré vendredi que le décès était survenu après des violences policières la veille.

L'autopsie réalisée sur le corps de l'homme trouvé mort vendredi 26 mai au centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes "conclut à une cause naturelle ou toxique", a indiqué samedi le parquet de Paris. "Des investigations complémentaires sont en cours", a précisé le parquet.
 
Cet homme était polytoxicomane et avait des problèmes de santé, selon une source proche du dossier. Né en 1984, il a été découvert vendredi matin "par l'homme qui partageait sa chambre, à qui il se serait plaint de douleurs à la poitrine dans la nuit", avait indiqué vendredi le parquet qui a aussitôt ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort.

Le plus grand centre de France

Un collectif militant, "A bas les CRA", avait suggéré sur Twitter vendredi que le décès était survenu après des violences policières la veille. Le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez, a en conséquence déposé plainte en "diffamation" auprès de la procureure de Paris, a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

D'une capacité de 235 places, le CRA de Vincennes est le plus grand centre de France métropolitaine, où sont enfermés des étrangers en situation irrégulière afin d'être expulsés. En 2022, 2.326 hommes y avaient été retenus, selon un rapport associatif.
 
 
 
Nombre de lectures : 249 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter