Connectez-vous

Libreville bientôt isolée du reste du pays, annonce le président gabonais

Samedi 4 Avril 2020

Libreville bientôt isolée du reste du pays, annonce le président gabonais
Libreville, la capitale gabonaise, sera en quarantaine « dans les prochains jours » pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le président Ali Bongo Ondimba.
 
« Par mesure de précaution, j’ai instruit le Premier ministre de prendre toutes les mesures pour un confinement du grand Libreville dans les prochains jours », a déclaré le président lors d’un discours télévisé.
 
« Le confinement du Grand Libreville est par rapport au reste du pays. Il ne s’agit pas d’un confinement total avec interdiction de circuler dans la zone », a précisé le porte-parole de la Présidence, Jessye Ella Ekogha, sur Twitter.
 
Le Gabon a répertorié officiellement 21 personnes infectées par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie. Toutes, sauf une, se trouvent dans la capitale, qui regroupe une grande partie des deux millions d’habitants du pays d’Afrique centrale.
 
Le président a également annoncé un « effort massif de l’ordre de 250 milliards de francs CFA » (380 millions d’euros) pour aider les particuliers (versement d’une partie des salaires, gel des loyers pour les plus faibles revenus) et les entreprises (remises d’impôts, guichet de financement).
 
En Afrique centrale, la Guinée équatoriale avait annoncé jeudi « l’état d’alerte sanitaire ».
 
Le Cameroun a détecté plus de 500 personnes infectées par le nouveau coronavirus. Une partie de la société civile et de l’opposition appelle le gouvernement à mettre en place un confinement.
Nombre de lectures : 135 fois












Inscription à la newsletter