Connectez-vous

Les médias burundais en exil au Rwanda réduits au silence

Vendredi 26 Mars 2021

Les médias burundais en exil au Rwanda réduits au silence depuis deux jours sur décision des autorités rwandaises. Certains journalistes en exil dans ce pays se disent sacrifiés à l'autel du réalisme politique, depuis que les deux pays voisins se sont engagés sur la voie de la normalisation de leurs relations, c'était il y a un peu plus de six mois.
 
La RPA Radio publique africaine, Télé Renaissance et la radio Inzamba, accusées par Gitega de «déstabilisation» du Burundi, diffusaient leurs émissions à partir de Kigali au Rwanda où ils ont trouvé refuge au plus fort de la crise burundaise après leur destruction par le pouvoir de Gitega, depuis bientôt six ans. Les responsables des médias burundais en exil au Rwanda se savaient en sursis.
 
Déjà en octobre 2020, juste après le début du lancement du processus de normalisation entre Gitega et Kigali. Les autorités rwandaises leur avaient donné un mois pour plier bagage, mais ils avaient continué à émettre sans aucun problème. Tout s'est accéléré il y a deux jours, lorsqu'ils ont été enjoints de fermer tout de suite. (RFI)
Nombre de lectures : 107 fois












Inscription à la newsletter