Connectez-vous

Législatives : le PS fait le ménage dans ses dissidents

Mercredi 29 Juin 2022

Olivier Faure, Premier secrétaire du parti socialiste français
Olivier Faure, Premier secrétaire du parti socialiste français
Le Parti socialiste fait le ménage dans ses rangs, alors que les élections législatives ont vu surgir une ligne de fracture entre pro et anti alliance avec la France insoumise. 

La direction du Parti socialiste (PS) a indiqué mercredi 29 juin avoir suspendu 57 candidats et 22 suppléants socialistes qui s'étaient présentés contre des candidats de la Nupes aux élections législatives, rapporte le Parisien.
 
Des procédures d'exclusion ont été lancées, et la Commission nationale des conflits va maintenant devoir examiner chaque cas individuellement.

Par ailleurs, la direction du PS veut débattre, lors d'un prochain bureau national, du sort à réserver aux membres du parti qui ont soutenu des dissidents. C'est notamment le cas de François Hollande, de Stéphane Le Foll ou encore de Carole Delga.

La semaine dernière, le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure s'était félicité d'avoir choisi l'alliance avec la France insoumise. "À suivre les éléphants, nous aurions pu partir au cimetière", avait-il déclaré.
 
Alors que 59 candidats socialistes dissidents se sont présentés contre l'accord Nupes, selon les chiffres du PS, "la stratégie dissidente a perdu devant les électeurs" et "nos règles (d'exclusion, ndlr) s'appliqueront", avait-il encore affirmé.
Nombre de lectures : 104 fois












Inscription à la newsletter