Connectez-vous

Législatives au Cameroun: un retour aux urnes sous tension en zones anglophones

Lundi 23 Mars 2020

Environ 400 000 électeurs des régions anglophones du Cameroun étaient appelés aux urnes dimanche 22 mars pour des législatives partielles. 13 sièges de députés en jeu sur 180, dans 11 circonscriptions, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest anglophone, en proie  à un conflit depuis plus de 3 ans et où les résultats du scrutin du 9 février ont été annulées par le Conseil constitutionnel.
 
Un scrutin dans un contexte sécuritaire toujours tendu. Cette fois encore les séparatistes avaient appelé au boycott et menacé de représailles quiconque sortirait de chez lui pour aller voter. Dans ce contexte tendu, « les élections ont pu se tenir mais dans plusieurs localités des violences ont été signalées », assure Gabriel Nonetchoupo, de la Commission nationale des droits de l'homme. (RFI)
Nombre de lectures : 58 fois












Inscription à la newsletter