Connectez-vous

Le député Thomas Portes saisit la justice antiterroriste contre une avocate franco-israélienne

Mercredi 13 Mars 2024

Le député LFI (La France Insoumise) Thomas Portes a saisi la Procureure de la République de Paris et le procureur de la République antiterroriste pour signaler diverses déclarations de l’avocate franco-israélienne Nili Kupfer-Naouri concernant la situation à Gaza.

 

Dans un communiqué de presse publié mercredi, l’élu de Seine-Saint-Denis rappelle qu’après « avoir déclaré le 26 octobre 2023 qu'il n'y avait pas de population civile innocente à Gaza », cette dernière a « récemment appelé sur le média en ligne « Studio Qualita » à « raser Gaza », qualifiant les Gazaouis de « voisins barbares » tout en défendant la colonisation et en prônant une « émigration en masse des arabes de Gaza » ».

 

Et de poursuivre : « Elle a par ailleurs participé, le 18 février 2024, à une manifestation à la frontière entre l'Égypte et Gaza, visant à bloquer les camions d'aide humanitaire des ONG au passage du poste frontière de Rafah, destinés à porter secours aux populations civiles de Gaza. Elle a également orchestré une réunion en France en présence de représentants de colonies israéliennes illégales, avec notamment la participation de Yossi Dagan, qui prônait en janvier dernier la colonisation de Gaza et le déplacement forcé des Palestiniens ».

 

De fait, Thomas Portes, qui souligne que la France a « déjà condamné cette conférence, rappelant que la colonisation est un crime contre l'humanité », considère que « la justice française doit examiner la responsabilité de ses ressortissants, et prévenir et réprimer toute forme d'incitation à commettre un génocide ou à se rendre complices de crimes contre l'humanité ».

 

Pour rappel, le député LFI avait déjà appelé le gouvernement français à se saisir du cas des milliers de Français et binationaux franco-israéliens engagés dans les rangs de l’armée israélienne. [AA]

Nombre de lectures : 252 fois











Inscription à la newsletter