Connectez-vous

La réaction de Kosmos Energy

Jeudi 7 Juin 2018

La réaction de Kosmos Energy
Merci de m'avoir contacté. Je ferai de mon mieux pour répondre à vos questions.
Un groupe de travail composé des compagnies pétrolières nationales, des représentants des ministères de l'énergie et de Kosmos Energy se réunit régulièrement depuis novembre 2015 pour faire avancer le projet de gaz de tortue. BP a rejoint le groupe de travail début 2017 après avoir acquis une participation dans les blocs offshore de la Mauritanie et du Sénégal.

L'Accord de coopération intergouvernementale (ACI) s'inspire des meilleures pratiques de l'industrie pour le développement des ressources transfrontalières, sur la base de l'accord Frigg de 1976 entre le Royaume-Uni et la Norvège. Le groupe de travail a collaboré pour adapter l'accord de Frigg aux besoins de cette situation. Nous comprenons que le projet a également été discuté et modifié bilatéralement par les deux gouvernements et passe maintenant par leur processus d'approbation interne pour la ratification.
 
Kosmos et BP félicitent la Mauritanie, le Sénégal, leurs ministères respectifs et les compagnies pétrolières nationales pour avoir collaboré de manière si efficace pour parvenir à un accord qui permette de développer rapidement et efficacement leurs ressources gazières partagées au profit des deux pays.

Un accord entre la Mauritanie et le Sénégal est nécessaire pour permettre la poursuite du développement du champ de gaz naturel. Avec l'ICA en place, le champ gazier peut être unifié pour promouvoir un développement efficace sur le terrain, éviter les infrastructures inutiles et assurer un partage équitable de la ressource. En outre, l'ICA permet à Kosmos et à BP de poursuivre le processus de conception technique initial qui permettra une décision d'investissement finale vers la fin de l'année.
J'espère que cette information est utile lorsque vous écrivez votre article.
 
THOMAS GOLEMBESKI
Vice President, Corporate Communications
Kosmos Energy
 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
La version originale en anglais
 
Thank you for reaching out to me. I will do my best to address your questions.
 
A working group comprised of the national oil companies, representatives of the Ministries of Energy, and Kosmos Energy has been meeting regularly since November 2015 to move the Tortue gas project forward. BP joined the working group in early 2017 after acquiring its interest in the blocks offshore Mauritania and Senegal.
 
The Intergovernmental Cooperation Agreement (ICA) is informed by industry best practice for the development of cross-border resources, based on the landmark Frigg Agreement of 1976 between the United Kingdom and Norway. The working group collaborated to adapt the Frigg Agreement to suit the needs of this situation. We understand that the draft was also discussed and modified bilaterally by the two governments and is now passing through their internal approval processes for ratification.
 
Kosmos and BP congratulate Mauritania, Senegal, and their respective ministries and national oil companies for working together so effectively to reach an agreement that enables their shared gas resources to be developed quickly and efficiently for the benefit of both countries.
 
An agreement between Mauritania and Senegal is necessary to enable the development of the natural gas field to continue moving forward. With the ICA in place, the gas field can be unitized to promote efficient field development, avoid unnecessary infrastructure, and ensure fair sharing of the resource. In addition, the ICA enables Kosmos and BP to continue the front-end engineering design process that will enable a final investment decision around the end of the year.
 
I hope this information is helpful as you write your article.
 
Thomas
 
 
Nombre de lectures : 229 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter