Connectez-vous

Guerre en Ukraine - Les États-Unis s’apprêtent à approuver l’envoi de chars Abrams en Ukraine

Mardi 24 Janvier 2023

Guerre en Ukraine - Les États-Unis s’apprêtent à approuver l’envoi de chars Abrams en Ukraine
Les États-Unis sont sur le point d’approuver l’envoi de chars d’assaut M1 Abrams à l’Ukraine, ont déclaré mardi des responsables américains, alors que la réticence internationale à envoyer des chars sur le front contre les Russes commence à s’estomper.
 
La décision pourrait être annoncée dès mercredi, mais la livraison des chars pourrait prendre des mois ou des années. Le nombre de chars Abrams pourrait être compris entre 30 et 50, selon le quotidien New York Times.
 
Les responsables américains ont déclaré que les détails sont encore en cours d’élaboration. L’un d’eux a mentionné que les chars seraient achetés dans le cadre de l’Initiative d’assistance à la sécurité en Ukraine, qui prévoit un financement à plus long terme pour l’achat d’armes et d’équipements auprès de fournisseurs commerciaux.
 
L’annonce des États-Unis devrait être coordonnée avec l’annonce par l’Allemagne de l’approbation de la demande de la Pologne de transférer des chars Leopard 2 de fabrication allemande à l’Ukraine, selon un responsable. Ces responsables ont parlé sous couvert d’anonymat, car la décision n’a pas encore été rendue publique.
 
En acceptant d’envoyer les Abrams à une date encore indéterminée dans le cadre de l’initiative d’assistance, l’administration est en mesure de répondre à la demande du chancelier allemand Olaf Scholz, qui souhaite un engagement américain sans avoir à envoyer les chars immédiatement.
 
Une grande partie de l’aide envoyée jusqu’à présent en Ukraine dans le cadre de la guerre qui dure depuis 11 mois a été fournie dans le cadre d’un programme distinct faisant appel aux stocks du Pentagone pour acheminer plus rapidement des armes en Ukraine. Mais même dans le cadre de ce programme, il faudrait des mois pour acheminer les chars en Ukraine et former les forces ukrainiennes à leur utilisation.
 
Jusqu’à présent, les États-Unis ont résisté à l’idée de fournir leurs propres chars M1 Abrams à l’Ukraine, en invoquant les défis logistiques et d’entretien complexes de ces véhicules de haute technologie. (Associated Press)
Nombre de lectures : 69 fois












Inscription à la newsletter