Connectez-vous

France : une tête de sanglier découverte devant une mosquée dans les Vosges, deux autres mosquées dégradées

Dimanche 31 Mars 2024

Une tête de sanglier a été découverte devant la mosquée "Attawba" de Contrexeville dans les Vosges, a annoncé samedi soir le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin dans une publication sur le réseau social "X".

 

Deux autres mosquées, l’une à Valenciennes et l’autre à Fresnes-sur-Escaut ont subi des dégradations durant le week-ends, a-t-il précisé.

 

« Je condamne fermement ces actes inacceptables contre nos compatriotes musulmans », a commenté le locataire de Beauvau alors que depuis le début du Ramadan plusieurs autres lieux de culte musulmans ont été visés par des courriers de menaces, tandis qu’une tête de porc a été déposée devant une mosquée de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais le 11 mars dernier.

 

Pour rappel, dans un contexte marqué par la guerre menée par Israël contre la population Palestinienne, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé début mars qu’il avait demandé aux Préfets de renforcer la sécurisation des lieux de culte musulmans pour la période du Ramadan.

 

« À l’approche de la période du ramadan qui verra nombre de nos compatriotes musulmans fréquenter des lieux de culte, et parce-que la liberté de culte n’est rien sans la protection de l’État, j’ai donné instruction aux préfets de renforcer, comme pour toutes les fêtes religieuses de l’ensemble des cultes, la sécurisation des mosquées de notre pays », avait-il déclaré dans une publication sur le réseau social X.

 

Dans une note envoyée aux préfets et dont le contenu était relayé par le journal Le Parisien, le locataire de Beauvau réclamait « une présence renforcée des forces de sécurité aux heures d’arrivée et de départ des fidèles lors des rassemblements et offices » avec une attention particulière sur « les lieux et édifices les plus sensibles et emblématiques en coordination avec les forces de l’opération Sentinelle ».

 

Gérald Darmanin a rappelé « le niveau élevé de la menace terroriste qui continue de peser sur (le) pays, ainsi que la persistance des tensions au plan international en particulier dans le cadre du conflit israélo-palestinien qui exigent le maintien d’une extrême vigilance, notamment vis-à-vis des manifestations et des lieux à caractère religieux. »

 

Il appelle, notamment. à accroître la vigilance des forces de sécurité pour l’Aïd-el-Fitr le 9 ou le 10 avril prochain et pour la nuit du destin qui coïncide avec l’une des dix dernières nuits impaires du mois de Ramadan. [AA]

 
Nombre de lectures : 203 fois











Inscription à la newsletter