Connectez-vous

France / Législatives : Un collectif de diplomates publie une pétition contre une victoire de l'extrême droite

Dimanche 23 Juin 2024

L'hôtel du Quai d'Orsay, siège du ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères.
L'hôtel du Quai d'Orsay, siège du ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères.

Un collectif de 170 diplomates et anciens diplomates français a publié, ce dimanche, une pétition dans le quotidien Le Monde contre une victoire de l'extrême droite aux prochaines législatives anticipées, dont le premier tour aura lieu le 30 juin courant.

 

"Nous, diplomates et anciens diplomates, de toutes les sensibilités républicaines, sommes les témoins des évolutions du monde et les acteurs du rôle qu’y joue notre pays", peut-on lire dans la tribune.

 

"Depuis le début du siècle, nous avons vu les crises se multiplier. Les périls se dessiner. Les menaces s’accumuler (...). Nous avons vu le monde entier se fermer pendant une pandémie (...). Nous avons vu des puissances étrangères défaire les principes internationaux établis par le sacrifice de nos aînés et qui nous a apporté, pendant des décennies", ajoutent les signataires.

 

"Nous avons vu la Russie envahir des Etats souverains et défaire d’un sillon de chars ce qui avait garanti la paix sur le continent européen", poursuivent les diplomates et anciens diplomates.

 

"Nous, diplomates, ne pouvons nous résoudre à ce qu’une victoire de l’extrême droite vienne affaiblir la France et l’Europe alors que la guerre est là. En Europe" et que le "nationalisme" "défait les alliances et déconstruit les sociétés", notent-ils.

 

À noter qu’à ce stade, la plupart des sondages placent le Rassemblement national (RN/ Extrême droite) en tête des intentions de vote, suivi du Nouveau front populaire (NFP). La majorité présidentielle arriverait seulement en troisième position.

 

Pour rappel, le président français avait annoncé, le dimanche 9 juin, la dissolution de l'Assemblée nationale, après les résultats des élections européennes. Les Français sont appelés aux urnes le 30 juin (premier tour) et le 7 juillet (second tour) pour des législatives anticipées.

 

Le Rassemblement national était arrivé largement en tête du scrutin européen avec 31,47% des voix, suivi, loin derrière, par la candidate macroniste Valérie Hayer, qui avait collecté 14,56% des voix, selon les résultats définitifs annoncés au lendemain du scrutin par le ministère de l'Intérieur. [AA]

 
Nombre de lectures : 224 fois











Inscription à la newsletter