Connectez-vous

France - Carole Delga rétropédale après ses propos polémiques sur Kylian Mbappé et Yannick Noah

Mercredi 7 Juin 2023

La présidente de la région Occitanie, a assimilé le footballeur et l’ancien tennisman à des immigrés. Des propos polémiques, qui ont contraint la socialiste à s’excuser. 

Invitée de la matinale de France Info ce mercredi 7 juin, Carole Delga s’est pris les pieds dans le tapis.
 
La présidente de la région Occitanie s'est exprimée au micro de Salhia Brakhlia, fustigeant le projet de loi immigration de Gérald Darmanin. La socialiste dénonce l’image selon laquelle "l’immigration ne représente(rait) qu’une menace".  

Mais c’est dans la suite de cet argumentaire que le bât blesse. Carole Delga croit bon d’étayer sa thèse avec des exemples populaires. "L’immigration, c’est une richesse, poursuit-elle. Qui a fait fonctionner les hôpitaux, les maisons de retraite pendant la crise du Covid ? Il y avait beaucoup d’immigrés. Qui sont les personnalités préférées des Français ? C’est Kylian Mbappé, Yannick Noah… " détaille-t-elle.
 
La journaliste de France Info a toutefois tenu à recadrer les propos de la femme politique:  "Ce sont des Français, attention il y a une différence". Carole Delga tente alors de se rattraper en expliquant que les "parents" des deux sportifs "sont étrangers". Mais là encore Salhia Brakhlia la recadre, la mère de Mbappé étant née en France.
 
Des excuses sur Twitter

L’élue s’est fendue d’un tweet, regrettant s’être mal exprimée. « Je m’appelle Delga. 1re, 2e, 100e génération, nous sommes tous des enfants d’immigrés. Face à ceux qui brandissent l’immigration comme une menace, j’ai rappelé que c’est une richesse, une contribution au génie et aux succès de notre pays » peut-on lire sur son compte. 

Olivier Faure défend sa collègue PS, en expliquant qu’il existe un "faux-procès fait à @CaroleDelg a. Ses propos clarifiés, la gauche doit faire avancer le débat. Le PS que je dirige sera tjs sans concession avec les racistes. La République reconnaît tous ses enfants sans référence à leurs origines ou leur couleur de peau". 

En revanche, Jean-Luc Mélenchon lui critique fermement la présidente de la région Occitanie, avec qui les relations sont plutôt tempétueuses depuis plusieurs mois.
 
"Carole Delga affiche ses préjugés sur la nationalité de Français d'après leur couleur de peau. Consternante contamination par les clichés de l'extrême droite. Tous ces gens défont la France au lieu de construire chaque jour son unité. L'Occitanie mérite mieux ", écrit l’ancien candidat à l’élection présidentielle.
 
 
Nombre de lectures : 308 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter