Connectez-vous

En Algérie, 3 jeunes militants, dont « le poète du Hirak », condamnés

Vendredi 22 Janvier 2021

En Algérie, 3 jeunes militants, dont « le poète du Hirak », condamnés
Trois jeunes militants algériens, dont le « poète du Hirak », le mouvement de protestation antirégime, ont été condamnés, jeudi 21 janvier, par un tribunal d’Alger à des peines de prison ferme, selon une association de soutien aux détenus d’opinion.
 
Les trois hommes – Mohamed Tadjadit (26 ans), une figure connue de la contestation, Noureddine Khimoud (25 ans) et Abdelhak Ben Rahmani (38 ans) –, qui étaient en détention préventive, ont pu quitter leur prison jeudi après avoir déjà purgé leurs peines, a précisé le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur sa page Facebook. Ils étaient jugés notamment pour atteinte à l’unité nationale.
 
Figure connue de la contestation, Mohamed Tadjadit a été condamné à six mois de prison, dont quatre mois ferme, Noureddine Khimoud à quatre mois ferme et Abdelhak Ben Rahmani à trois mois, selon le CNLD. Le procureur du tribunal de Bab el-Oued avait requis, le 14 janvier, deux ans de prison contre les trois détenus. (Le Monde avec AFP)
 
 
Nombre de lectures : 112 fois












Inscription à la newsletter